Tuto "Arbre de vie"

Publié par Les Belles du Baou

 

Durée : comptez un bon après-midi 4h en moyenne
Difficulté : moyenne, c’est surtout une affaire de patience. Si vous n’avez pas l’habitude des loisirs créatifs morcelez votre travail en étapes comme nous vous le présentons ci-dessous et vous serez gagnant !

    Fournitures    

  • Un cercle en métal Ø18 Nous avons récupéré le cercle inférieur d’un abat jour abîmé. Il est possible de se procurer des cercles neufs en magasins de loisirs créatifs mais avec le plaisir récup en moins ! Il est conseillé de commencer avec un diamètre raisonnable pour s’entraîner. Nous vous proposons la technique de base à vous ensuite de pratiquer et d’adapter celle-ci à des diamètres supérieurs et matières de votre choix en vous laissant guider par votre créativité,
  • Ficelle de jute ou autre type de câble : ficelle de coton gros grain, coton à tricoter, laine épaisse... Notre choix s’est porté sur cette ficelle qui est courante, peu chère et que l’on a très souvent déjà chez soi, vu les difficultés d’approvisionnement en ce moment. D’autre part, nous souhaitions garder un style naturel et doux qui s’accorde avec une déco campagne chic mais sans ostentation. Évitez toutefois la ficelle de sisal qui est rêche et trop raide à travailler, tout au moins pour une petite dimension comme celle que nous vous proposons. De la même façon, un câble très fin type coton à crochet dentelle demandera de doubler le nombre de brins ou bien de prendre un cercle et des perles plus petites. Une fois que vous aurez réalisé un arbre, vous comprendrez facilement les ajustements à faire selon la taille de votre cercle.
  • Perles de récupération dont le diamètre du trou permet le passage de votre ficelle. Nous avons utilisé des restes de coffrets de perles pour enfants, ainsi que de vieux colliers...)
  • Ciseaux
  • Règle
  • Colle blanche liquide type colle à bois
  • Pinces à linge
  • Aiguille à tapisserie (ou petit morceau de fil de fer, pointe d’un compas...)

     Gainage du cercle    

 

Déposez une goutte de colle sur 1cm de l’extrémité de la ficelle. Placer celle-ci sur le cercle, puis enroulez la , en serrant bien, sur ce premier centimètre et en pressant quelques secondes pour que le collage se fasse. Continuez d’enrouler la ficelle afin de recouvrir la totalité du cercle.
Arrivé à votre point de départ, formez une boucle de la largeur d’un doigt, et répétez 2 fois 1 tour de chaque côté de la boucle en ayant préalablement encollé la ficelle. Coupez, lissez , pressez quelques secondes et laisser sécher.

    Préparation des branches 

Coupez des morceaux de ficelle qui feront entre 5 et 8 fois le diamètre de votre cercle : 
Le fil est plus ou moins long en fonction de la longueur de racines désirée. Si vous voulez des racines simples sans tressage, 5 fois suffit. Notre modèle à tresses a demandé des morceaux faisant 8 fois le diamètre.
Pour notre modèle en corde de jute nous avons préparé 19 branches. Soit de quoi remplir le tiers supérieur du cercle.

Prenez un 1er morceau de ficelle. Pliez le en 2 pans de longueurs identiques. Faites ce que l’on appelle un noeud demi-clé renversé : passez l’extrémité pliée sous le cercle, puis relevez les 2 pans pour les passer dans la boucle formée et tirez vers le bas. Pour ce premier noeud, laissez au centre la boucle d’accroche du cercle.

Installez de part et d’autre de ce premier noeud les 9 autres morceaux de ficelle restant en ayant soin de les répartir régulièrement sur la totalité du 1/3 supérieur de votre cercle.
Déposez un peu de colle sur chaque noeud pour stabiliser cette répartition homogène, laissez sécher et retournez votre ouvrage. La colle blanche ne se voit plus une fois sèche.

     Mise en forme des branches     

Enfilez dans chaque fil 2 ou  3 perles ; c’est selon la taille de celles ci. Cherchez une répartition harmonieuse des formes, tailles et couleurs. Nous avons fait le choix d’un arbre plein de fruits de tailles et couleurs variées. Vous pouvez faire un effet monochrome, ou bien ne mettre que quelques grosses perles ou que des petites. Faites des essais en déposant vos perles sur les fils.  
Faites des torsades de 2 fils et maintenez les avec les pinces à linge sur le bord inférieur du cercle. Pour faire un effet supplémentaire de branches, vous pouvez en torsader 2 plus 1 de chaque côté mais pas plus pour ne pas avoir un effet de masse. Veillez à avoir au final un nombre de torsades multiple de 3.

    Mise en forme du tronc    

L’étape qui suit est la plus délicate : en partant d’un côté vers l’autre constituez 3 paquets d’un même nombre de torsades et faites rapidement une tresse. Stabilisez l’extrémité de celle ci avec 2 pinces à linge.
Avec 2 autres pinces à linge tracez les limites du tiers inférieur du cercle sur lequel vous allez fixer les racines.

Une par une, fixez les racines avec un noeud simple sur le cercle. La ficelle de jute ne glisse pas, mais si vous utilisez une fibre glissante, mettez un petit point de colle sur chaque noeud lorsque vous aurez atteint une répartition homogène de racines. Un point de colle est aussi nécessaire dans le cas où vous laisseriez les racines pendantes sans tressage.

 

    Les racines    

Cette partie est facultative. Vous pouvez laisser les racines tomber simplement et égaliser avec des ciseaux et la règle. Vous pouvez enfiler des perles de façon aléatoire sur les fils en prenant soin de faire un noeud simple serré au dessus et au dessous pour les fixer.
Vous pouvez comme nous l’avons fait alterner des tresses fermées par un noeud simple serré et des fils perlés.

   Finitions    

Avec la règle et les ciseaux, égalisez les terminaisons des tresses et des fils perlés pour avoir un fini homogène. Vous pouvez avec une aiguille à tapisserie détorsader les extrémités de la ficelle pour lui donner un petit aspect de pompon gland, puis faire une dernière égalisation aux ciseaux.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :