4 octobre - Journée mondiale des animaux

Publié le par Les Belles du Baou

 

Depuis la Haute Antiquité, les liens de l’Homme vers la nature et le monde animal en particulier sont avérés. Toutes les cultures et religions du globe font référence à un éventail de dieux animaux, d’animaux totems et autres légendes mettant en scène les vertus symboliques du règne animal. Comme tous les symboles, ils varient au fil des siècles tantôt positifs ou négatifs, car otages en quelques sorte d’un combat culturel, politique et religieux entre le paganisme et la montée des religions monothéistes.
Bref, les animaux n’ont jamais laissé personne indifférent tant leur force est évidente. Aujourd’hui leur rôle dans les écosystèmes ne peut plus être ignoré et le bien être animal interpelle de plus en plus de personnes. Ils nous apportent sans compter du bonheur et du réconfort psychologique, leur valeur thérapeutique n’est plus à prouver.

Impulsée au congrès international pour la protection des animaux de 1929 à Vienne et actée deux ans plus tard lors de l’édition de Florence, la journée mondiale des animaux se déroule chaque année le 4 octobre, le jour de la Saint François d’Assise, saint patron des animaux,  mais aussi "patron céleste des écologistes" depuis le 29 novembre 1979 par décision du Pape Jean-Paul II.

Né en 1181 et issu d’une riche famille de drapiers italiens (et de mère provençale précisons le en passant !!) Saint François après une maladie, se consacre aux pauvres, à la paix et à toutes les créatures de la nature, tout en ouvrant le chemin, très moderne à l’époque,  vers le dialogue inter-religieux.

Dans son Cantique du frère soleil (Laudes oreaturarum canticum), écrit durant l’hiver 1224-1225 soit un an avant sa mort, il y dépose son amour pour toutes les créatures et tous les éléments, dans un élan poétique du cœur plein de simplicité et de ferveur. Il parle de «frère soleil», «sœur lune et les étoiles» , «frère vent, l’air, les nuages, le ciel serein et tous les temps» par lesquels Dieu donne soutien à toutes ses créatures. Il continue avec «sœur eau, frère feu, sœur notre mère terre qui nous soutient et nous gouverne, et produit divers fruits avec des fleurs colorées et de l’herbe.» [Eder, Thomas, et Jeanne Gauster-Glaubauf. « Le Cantique de frère soleil (François d'Assise). Relecture et réécriture par Reinhard Priessnitz dans son poème herbst (automne) », Savoirs et clinique, vol. 8, no. 1, 2007, pp. 117-126.] 

Au delà des cultures et des religions, Dame Nature sait frapper aux portes des cœurs et apporte à qui veut bien lui ouvrir sagesse, joie et béatitude. Chacun y verra un dieu, la source, l’univers... quoi qu’il en soit, en ces temps troublés, Bonne Fête à tous et passez du bon temps avec vos animaux !

Marie-Dominique des Belles du Baou :-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article