Bouquet "Fin'amor"

Publié par Les Belles du Baou

Tous les éléments sont découpés, peints et assemblés à la main. Composition : 
- 5 roses épanouies et 3 roses en bouton rouge framboise (en papier crépon FSC)
- 5 feuilles de lierre, 1 branche de chèvrefeuille avec baies (papier livre de récupération peint à la main, perle récupération peinte à la main), 
- 3 pompons choux et rubans d’organza blanc cassé,
- Manche du bouquet recouvert de satin pour confort de prise en main.
Feuillet de la symbolique joint au bouquet.
Diam.  : environ 29cm     Hauteur : environ 31 cm

Tarif hors frais de port et d’emballage :   42€  
Sur commande, personnalisation possible : 06 60 93 69 56

SYMBOLIQUE : La Fin’Amour ou Amour parfait en vieux français de langue d’Oc évoque l’amour courtois (référence à la cour), une conception de l’Amour que l’on doit aux troubadours français du midi de la France. Inspirés par la mythologie, les légendes celtes et occitanes, ils ont codifié la relation amoureuse sur la base des valeurs que sont la noblesse des sentiments,  les bonnes manières et le bien parler, l’harmonie, la générosité, le mérite et la fidélité. 
Feuilles de lierre : Hedera helix, sa vigueur, son feuillage persistant, toujours vert, en font le symbole de l’amour fidèle et de la force vitale. Des gobelets en bois de lierre servaient à faire macérer le vin pour guérir les malades. Comme il s’enroule sur le tronc des arbres morts il symbolise au Moyen Âge l’âme qui survit au corps et donc l’amour et la fidélité éternels. 
Roses et boutons de roses rouge framboise : Il existe des centaines d’espèces du genre rosa. La rose est dotée d’une symbolique très puissante à la hauteur de la fleur de lotus en Asie. C’est l’Amour absolu vainqueur de la mort. On dit que les roses sont nées des larmes d’amour d’Aphrodite à la mort de son amant Adonis. La rose blanche devient rouge, puis symbole de renaissance spirituelle après une mort à soi-même c’est l’accès à la connaissance de soi. Le Moyen-Âge en fit le symbole de l’amour terrestre dans la poésie de l’amour courtois. Le Roman de la rose de Guillaume de Lorris évoque l’initiation amoureuse d’un jeune homme. Au jardin, le bouton de rose représente l’objet d’amour et de désir du héros dans sa quête.
Feuilles et baies de chèvrefeuille : Lonicera periclymenum, le chèvrefeuille représente avec ses fleurs blanches, crèmes ou rosées au parfum capiteux et ses lianes longues et rosées le lien d’amour et de fidélité indissoluble. Il est célébré par Marie de France, dans le lai du chèvrefeuille. La troubadour du 12ème siècle en fait l’emblème de l’amour éternel entre Tristan et Iseult. En prenant l’image du chèvrefeuille s’attachant à un coudrier sur lequel il avait gravé un message que seule sa bien aimée pouvait repérer, Tristan chante alors : «Belle amie, ainsi en est-il de nous :  Ni vous sans moi, ni moi sans vous» «Bele amie, si est de nus : Ne vus sanz mei, ne mei sanz vus».
Une autre légende raconte qu’un chèvrefeuille a percé la tombe des célèbres amoureux et époux Héloïse et Abélard qui vivaient au Moyen-Âge sous le règne du roi Louis VI. Leur amour contrarié par un entourage hostile a résisté et les a tenu lié au delà de la mort. Le chèvrefeuille est aussi symbole d’initiation pour les celtes ayant reçu l’enseignement druidique.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :